Au cœur de la tendance « Plant-based » - Ennolys
1983
post-template-default,single,single-post,postid-1983,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_text_scaledown,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

Au cœur de la tendance « Plant-based »

Barre céréalière

Au cœur de la tendance « Plant-based »

Avec la montée du végétal, nous assistons aujourd’hui à l’essor de la tendance du « plant-based ». Ennolys s’inscrit alors au cœur de la tendance et vous accompagne dans ce secteur. Si on traduit la notion de « plant-based », cela signifie littéralement « à base de plantes ». Une alimentation « plant-based » est donc exclusivement constituée de végétaux, et exclut les produits animaux.

 

Parmi les produits « plant based », les alternatives végétales aux protéines animales se développent de plus en plus. Notamment les alternatives aux produits laitiers et à la viande. Ces alternatives émergent et de nouveaux enjeux apparaissent, comme celui du maintien du plaisir gustatif. En effet, les protéines végétales ont tendance à apporter de l’amertume aux aliments. Et pour contrer cela, nous avons la solution. Ennolys vous propose des arômes pour rendre vos produits plus gourmands.

 

Etat des lieux du marché des produits « plant-based »

 

Pour commencer, soulignons que le marché des protéines végétales est en pleine croissance. Il devrait atteindre 41,8 Md$ en 2023[1] avec une évolution de 5% chaque année. Ce sont les alternatives aux produits laitiers qui constituent la majeure partie du marché. Elles représentent 21% du marché des produits « plantprotein-based » à l’échelle mondiale[2],[3],[4],[5].

En France, les sources les plus communes de protéines végétales au global sont le blé (56,3%) et le soja (21,3%)[6].

 

Des consommateurs à la recherche de plus de végétal

 

La tendance du « plant-based » répond aux attentes des consommateurs.

En effet, on observe l’émergence de différents régimes alimentaires, plus ou moins restrictifs, accordant une place importante aux végétaux. Les flexitariens tout d’abord, souhaitent réduire leur consommation de viande et cherchent donc occasionnellement à la remplacer. Leur volonté est d’en manger moins mais mieux, en privilégiant la viande de bonne qualité. Ensuite, le végétarisme est un régime plus strict car il exclut la consommation de chair animale (viande et poisson). Et enfin, le régime encore plus restrictif est le véganisme. Les vegans ne consomment plus aucun produit d’origine animale.

Cette volonté de s’orienter vers les végétaux provient aussi de la tendance de la naturalité. Les consommateurs recherchent plus de fait-maison, de produits bruts et naturels.

De plus, ces attentes sont en accord avec la santé, l’écologie et le bien-être animal. Les consommateurs tentent de rééquilibrer le rapport entre protéines animales et végétales vers plus de végétal. En effet, ils souhaitent ainsi protéger l’environnement et respecter le bien-être animal, tout en faisant attention à leur santé.

 

Ennolys répond à la tendance du « plant-based »

 

Cette tendance est en parfait accord avec les ambitions d’Ennolys. Nous vous proposons des solutions permettant aux consommateurs d’accéder à une alimentation saine, gourmande et naturelle tout en préservant les ressources de notre environnement. Nos ingrédients, obtenus par fermentation, sont clean label et durables. Lorsqu’ils sont végétaux, ils peuvent donc tout à fait être adoptés dans le cadre d’un régime « plant-based ».

De plus, nous vous donnons l’opportunité d’optimiser vos produits à base de protéines végétales.

En effet, les protéines végétales présentent un inconvénient : elles peuvent parfois impacter négativement l’aspect organoleptique de vos produits. Certaines amènent une off-note amère. Et cette saveur est généralement peu appréciée par les consommateurs. On peut également sentir une off-note cartonnée dans les yaourts au soja par exemple, ce qui n’est pas agréable.

 

Notre gamme de mixes ENNALLIN SOLUTIONS & MIXES permet alors de répondre à ces problématiques. En effet, ces différents mixes apportent des notes vanillées, beurrées/lactées ou coco et peuvent donc masquer l’amertume de la protéine de pois présente dans des barres céréalières par exemple. Les laits ou yaourts végétaux au soja, aux amandes ou à l’avoine seront plus gourmands car ces mixes aident à diminuer la fameuse note cartonnée tout en apportant la douceur de la vanilline. Ces produits Made in France, naturels et vegan permettront aussi de donner de la texture en bouche dans de nombreux produits « plant-based ».

 

[1] Kerry, 2019. The State of the Global Plant-based Protein Market.

[2] Future Market Insights. Non Dairy Creamer Market. 2019

[3] Grand View Research. Dairy-Free Ice Cream Market. 2019

[4] Technavio. Lactose-free Cheese Market. 2017

[5] Hexa Research. Vegan Yogurt Market. 2019

[6] GEPV, Etude de référencement, 2019